La vie en rouge (M60 2012)

Durée de production: août 2012 (une journée et demie)
Langue: Français
Durée: 60,9 secondes
Format: 16:9

Synopsis

Un jeune homme (Louis-Philippe Carrière) et une jeune femme (Aude Motillon) découvrent que l'un et l'autre n'étaient pas qui ils semblaient être.

Contexte

Ce film a été réalisé dans le cadre de M60, un festival montréalais de films de 60 secondes. La participation au festival est gratuite, il n'y a aucun prix à gagner (c'est un festival, pas un concours) mais le visionnement se fait dans une vraie salle de cinéma (moyennant les frais d'entrée du cinéma).

En 2012, le thème dévoilé était « Faux pas ». Jeff pensait faire une vidéo de remix de scènes d'abus policiers dans le contexte de la loi 12 (loi 78) et d'une bande annonce de film, mais les organisateurs du festival tiennent mordicus à éviter toute enfreinte au copyright. À moins de faire du car surfing, il fallait trouver un nouveau scénario.

Après un certain temps de tâtonnement, une idée survint — merci à Amar et Alexandra de l'avoir énoncée, à quelques jours de la date limite. « La vie en rouge » est le titre semi-officiel, improvisé à une heure du matin face à un formulaire qui demandait obligatoirement un titre. Ça aurait aussi pu être « Shawn of the Red » ou encore « The Red is Dead »).

Nouveautés techniques et découvertes

Ceci est le premier film à avoir fait usage de la S95 de Jeff et à brièvement faire usage du K-SR12 (dérivé du K-SR11). Ce court métrage était non seulement un loisir agréable entre amis, c'était une raison d'exploiter le plein potentiel de la S95 pour créer de l'art visuel. C'est pas pour rien que nos acteurs sont des top models.

Dans le cadre d'un échéancier serré, deux scènes ont été tournées 48 heures à l'avance. Tout le reste a été filmé le jour même de la date butoir. Coordonné de façon tyrannique par Jeff, ce film est notable pour être avoir respecté les règles de durée du concours auquel il était destiné — une première!

Une version en haute définition est également disponible.

Storyboard préliminaire

Le scénario tel qu'imaginé originellement comprenait des réactions du public, puis le protagoniste — visiblement gêné par les regards inquisiteurs — criant « Euh... paie tes études, s'tie! » (d'un ton plus ou moins convaincu). Suite à cette justification facile de la brutalité de la scène venant de se dérouler, le public, d'un haussement d'épaules, serait retourné vaquer à ses occupations.

Pour des raisons logistiques et surtout par paresse, ces scènes n'ont finalement pas été filmées. Le scénario et les lieux de tournage ont donc changé significativement au cours de la journée de tournage.

 
Dernière modification de la page: September 14 2012 23:42:21. Ce site est conforme aux standards du web.